Démarche d’analyse et de gestion des signalements

 

Démarche d’analyse et de gestion des signalements

 

La direction est responsable en tout temps du suivi de la situation. Elle peut mandater une personne responsable d’assurer la coordination des actions des protocoles d’intervention et du traitement des signalements et des plaintes. Elle peut également donner des mandats clairs à des membres de son équipe afin d’assurer l’efficacité des interventions.

Sur réception d’un signalement ou d’une plainte, la direction ou la personne mandatée doit :

  1. Indiquer à la personne qui signale l’événement qu’un suivi sera fait.
  2. Prendre connaissance du signalement et évaluer rapidement l’événement
  3. Rencontrer la victime, lui offrir le soutien et l’accompagnement nécessaire dans le contexte
  4. Intervenir auprès de la ou des auteurs d’actes d’intimidation ou de violence. Remplir le formulaire d’ « arrêt d’agir à l’auteur d’un acte d’intimidation ou de violence ».
  5. Rencontrer les témoins et offrir soutien et accompagnement, définir des stratégies pour intervenir auprès d’eux et référer à des services professionnels si nécessaire.
  6. Informer les parents de la situation et demander leur implication et leur engagement dans la recherche de solutions : transmettre les aide-mémoire et en discuter avec eux.
  7. Demander l’implication des membres du personnel et des partenaires concernés  par les personnes impliquées.
  8. Informer les adultes et les élèves concernés de l’évolution du dossier.
  9. Mettre en place au besoin un plan d’intervention pour les élèves concernés par des manifestations récurrentes ou sévères d’intimidation ou de violence.
  10. Si nécessaire, avoir recours aux services sociaux et au service de police.
  11. Consigner l’acte d’intimidation ou de violence dans le but d’assurer les suivis appropriés auprès des personnes concernées dans le respect de la confidentialité.
  12. Rencontre la victime afin de faire un suivi de l’ensemble des interventions et en informer les parents.