Guide pour les parents d’un élève témoin

 

Guide pour les parents d’un élève témoin d’un acte d’intimidation ou de violence

 

Votre enfant est-il témoin d’intimidation?

S’il se confie pour vous le signaler, il est important de lui dire qu’il a un grand rôle à jouer et qu’il peut agir pour aider les victimes.

 

Vous avez aussi un rôle à jouer

Écoutez attentivement votre enfant et conseillez-le sur les comportements à adopter :

  • Expliquez-lui que les intimidateurs ont besoin d’un auditoire. Sans auditoire, ils ont moins de pouvoir.
  • Dites-lui qu’il a un rôle important à jouer et que ses réactions peuvent encourager ou décourager l’agresseur.
  • Indiquez-lui qu’il peut ¡intervenir directement s’il sent que sa sécurité n’est pas menacée ou qu’il doit aller chercher un adulte qui pourra intervenir dans le cas contraire.
  • Rappelez-lui l’importance de dénoncer l’intimidation. Faites-lui comprendre qu’en la signalant, il vient en aide à quelqu’un d’autre et qu’il n’est pas un ( stool ).
  • Proposez-lui d’avertir un adulte de l’école en qui il a confiance (ex. : enseignant, direction, psychologue, entraîneur, surveillant, concierge, etc.).
  • Rappelez-lui qu’il peut toujours s’adresser à la direction de l’école pour signaler l’intimidation-

 

S’il est témoin de cyberintimidation

Conseillez-le sur les comportements à adopter quand il est témoin de cyberintimidation:

  • Dites-lui d’ignorer l’agresseur et d’éviter tout contact avec lui.
  • Conseillez-lui de réagir, s’il est à l’aise, en protestant face aux propos intimidants.
  • Dites-lui de toujours refuser de transférer ou d’envoyer une image, une vidéo ou un message blessant pour quelqu’un.
  • Rappelez-lui l’importance de dénoncer les actes d’intimidation dont il est témoin, même s’ils lui paraissent anodins ou qu’ils ne le touchent pas directement.

En tout temps, un parent peut contacter la direction de l’école pour signaler un événement, que son enfant soit impliqué ou non.

 

Adapté par Isabelle Dagneau, coordonnatrice aux services éducatifs de la CSHC, à partir du document provisoire développé par l’équipe du Plan d’action pour prévenir et traiter la violence à l’école et adapté par Marie-Josée Talbot, agente de soutien régional à la direction régionale de I’Estrie (MELS 2012)