AccueilÉcoleFinissants 2020

Reconnaissance virtuelle des finissant(e)s

Chanson hommage aux finissants

 

Message de la conseillère scolaire

Message de la surintendante de l'école

Message de la direction

Un message de Rémi Racine, directeur, et Chantal Lafrance-Purdie, directrice adjointe

Vidéo de la direction de l'Équinoxe

Allocution des élèves par Marek Felhaber

Allocution des élèves par Marek Felhaber

Les élèves finissant(e)s de la cohorte 2020

Mosaique des finissants de l'Équinoxe

Jordan Amo

Les élèves finissant(e)s de la cohorte 2020

Bonjour, je m’appelle Jordan Amo. J’ai été à L’Équinoxe toute ma vie et je n’ai jamais pensé de quitter. Tous les amis que je me suis fait et les profs qui voient toujours le meilleur en nous ont fait de moi ce que je suis aujourd’hui et sont les raisons que je n’ai jamais quitté. Même avec une petite école, je me trouvais toujours dans des grands groupes de personnes qui m’acceptait pour qui je suis. Les souvenirs avec mes amis et mes profs occupent toujours une place spéciale dans mon cœur. Pour la prochaine année, je vais travailler pour assurer que je suis prêt pour mes études, et penser à ce que je veux faire avec ma vie. De plus, être capable de parler en en français et en anglais va me donner plus d’opportunités! J’espère qu’à l’avenir, je vais pouvoir continuer à voir tout le monde de L’Équinoxe. Mes amis, et les profs:  Merci pour tout, et bonne chance aux autres élèves dans leur l’avenir et leurs études!

Emily Eadie

Eadie-Emily-240x300.jpg

Pendant toute ma vie, j’ai toujours vécu à la campagne, entouré par la nature. Mes étés consistaient de semaines passées dans une tente, avec des journées remplies de soleil et de l’eau. Durant mes années d’adolescente, j’ai essayé de mon mieux pour rester active et d’être dehors le plus que possible. J’ai travaillé comme sauveteur et enseignante de natation, j’ai passé tous mes étés sur des grands voiliers, et je me suis joint à un dojo de karaté. Pour certaines personnes, le secondaire peut être un temps de leur vie qu’ils aimeraient simplement oubliée. Je crois que le fait que j’ai été à L’Équinoxe avec les personnes dans ma classe me permet d’avoir de beaux souvenirs de ce temps.

En 6e année, j’ai changé d’école pour venir à L’Équinoxe. Lors de ma première année, je n’ai pas trop parlé, mais durant les prochains sept ans, je suis devenu de plus en plus confortable avec moi-même et l’école en général. Même si je n’étais pas très bonne à plusieurs des activités dont j’ai participé, j’ai eu la chance de joindre à plusieurs équipes. Que ce soit l’équipe de Basketball, la course de fond, ou l’athlétisme, je suis heureuse qu’on nous ait motivé de tout essayer. C’est pendant le secondaire que j’ai eu la chance de jouer dans des positions de leadership, surtout dans le GDE. Je n’aurais jamais pensé que devenir co-présidente serait quelque chose que j’aurais fait, puisqu’il semblait que ce rôle soit trop hors de ma zone de confort. Mais encore une fois, il y avait plein d’aide et d’appui disponibles. Cela a beaucoup facilité tout ce que j’ai fait.

J’ai toujours espéré avoir une carrière dans la science et c’est exactement cela que je planifie de faire. En septembre 2020, je déménage à Longueuil et je commence un B.Sc spécialisé en biologie à l’université de Concordia. Après cela, peut-être, je deviendrai conseillère génétique, ou j’irais possiblement dans le domaine de la recherche. Peu importe ce que je vais faire, j’ai hâte de commencer ce nouveau chapitre de ma vie.

Marek Felhaber

Felhaber-Marek-240x300.jpg

Bonjour,

Je m’appelle Marek Felhaber et je fréquente L’Équinoxe depuis la maternelle. Je suis tombé en amour avec mon école depuis la première journée de la maternelle. La langue, les profs et mes amis de classe ont tous contribué à mon succès académique, à ma croissance et mon développement personnels. Sans L’Équinoxe, je ne serais pas la même personne que je suis aujourd’hui. Mes meilleurs moments à l’école, c’était toujours lorsque mes amis et mes professeurs préférés me saluaient le matin et l’après-midi lorsque la journée d’école était finie. En septembre, je vais poursuivre mes études en français à l’Université d’Ottawa dans le programme de Sciences biopharmaceutiques. L’Équinoxe va toujours avoir une place spéciale dans mon coeur. Merci, félicitations et bonne chance aux élèves de la classe de 2020.

Et puis, dans les mots du beau M. Jean,

Patriote, L’Équinoxe!

Ethan Fitch

Fitch-Ethan-240x300.jpg

Hey! Je m’appelle Ethan Fitch, je fréquente L’Équinoxe depuis la 7e année. Quand je suis arrivé, j’ai été accueilli par des gens plutôt sympathiques avec qui j’ai fini par être très proche. L’Équinoxe a fait de ma vie scolaire une expérience formidable. Où dois-je commencer? Les voyages un peu partout pour la saison d’athlétisme, ou les professeurs engagés qui ont rendu l’apprentissage un peu amusant et agréable. Toutes ces petites choses s’additionnent pour faire des dernières années un temps mémorable. Je n’aurais pas pu le faire sans tous mes amis. Je vais tous vous manquer et j’espère que ce ne sera pas la fin de toutes les amitiés qui se sont nouées. Cet automne, tout change. J’ai l’intention de déménager en Alberta où je fréquenterai une école biblique pour obtenir ma licence de pilote professionnel. J’espère que les nouvelles personnes que je rencontrerai seront aussi amusantes et géniales que mes amis des dernières années. Vous me manquez tous et j’ai hâte qu’on se rencontre une fois que tout ce truc de confinement sera terminé. Merci!

Nicholas Fleury

Fleury, Nicholas

Je m’appelle Nicholas Fleury. J’ai commencé à fréquenter L’Équinoxe en 4e année. La raison pour laquelle j’ai changé d’école pour venir à L’Équinoxe, c’est que je voulais avoir plus d’expérience et rencontrer de nouveaux amis. J’ai resté ici jusqu’à la 12e année car les profs m’ont beaucoup aidé, il y avait beaucoup d’activités et c’était une expérience extraordinaire. Je recommande à tous les gens de choisir L’Équinoxe pour leurs enfants! Les enfants vont avoir une expérience incroyable comme j’ai vécu. Tous les voyages d’hiver à Ottawa, les voyages de fin d’année et toutes les activités étaient amusantes! Je suis fier d’être un PATRIOTE!! Mes plans après le secondaire sont de travailler pour un an et après d’aller au collège ou faire un apprentissage pour devenir soudeur.

Gabriel Gilbert

Gilbert-Gabriel-240x300.jpg

Je m’appelle Gabriel Gilbert et je suis un étudiant de l’école élémentaire et secondaire L’Équinoxe. Je serai diplômé en 2020.  Mon parcours scolaire n’a rien d’extravagant. Je suis allé à l’école primaire à Québec et en 6e année, j’ai été transféré à Jeanne-Lajoie ou j’y suis resté deux ans. Par la suite en 8e année, je me suis inscrit à L’Équinoxe. Ici, j’ai appris à connaître mes ami(e)s et je me suis impliqué dans plusieurs activités. J’ai fait partie du GDE pendant 1 an.  J’ai aussi participé dans la pièce de théâtre que l’école a organisé.  En bref, j’ai aimé mon parcours à L’Équinoxe et j’ai hâte de voir ce que le futur me réserve.

Sophie Levasseur

Levasseur-Sophie-240x300.jpg

Mon nom est Sophie Levasseur, je suis une des onze élèves diplômé(e)s de la classe de 2020 de L’Équinoxe. Je fais partie du groupe de sept élèves qui ont passé leurs 14 années à cette école, de la maternelle à la douzième année. C’est ici où j’ai forgé mes amitiés, où je suis devenue l’athlète et l’étudiant que je suis aujourd’hui.

Mes 14 années scolaires à L’Équinoxe seront toujours précieuses, c’est ici où j’ai forgé mes amitiés que je n’oublierais jamais. Faire partie d’une petite école m’a donné un sens d’appartenance, car c’était comme une grande famille. Cette famille m’a supporté dans tous mes exploits et mes rêves.

L’Équinoxe est où le feu compétitif de ma passion, ma détermination et mon amour pour le sport a débuté. Lors de ma 3e année, mes camarades de classe ont joint l’équipe de course de fond. J’ai suivi mes amis et joins l’équipe. Quelques fois par semaine, M. Jean nous faisait courir le tour de l’école pendant le dîner comme pratique. Durant les pratiques, je n’ai jamais couru avec les 5e ou 6e, je me souviens de toujours rester en arrière et courir avec mes amis. Ma première course était une course du conseil à Ottawa, j’avais besoin de courir contre des jeunes en 6e année. Quand j’ai traversé la ligne d’arrivée, j’ai fini en 5e place, étant la première à finir la course de toute l’école. Je me souviens que M. Jean et mes parents étaient très surpris de mon résultat. Cette course en 3e année a débuté ma passion pour ce sport. Chaque année je participais dans les équipes de course de fond et d’athlétisme où je me démarquais. J’étais tellement investie dans ce sport que la soirée avant la grande compétition d’athlétisme au Dôme de Louis-Riel en 5e année, je suis tombé malade avec la gastro et n’ai pas dormi une heure. Cependant, j’ai insisté que ma mère m’amène à la compétition, et en quelques sortes réussies à gagner le 800 m. En 7 et 8, j’ai toujours rêvé de représenter mon école aux championnats OFSAA, même un plus grand à médailler. Même si ce n’était jamais facile être une des seules filles sur l’équipe secondaire, j’ai quand même excellé à l’aide de mon entraîneur (M.Joël) et mon équipe. J’ai pu porter le logo du Patriote fièrement sur mon chandail à 11 championnats OFSAA. Je n’oublierais jamais la fois où Guillaume et moi avons été champions OFSAA de ski nordique en 2019. En outre, cette année, j’ai gagné mon quatrième championnat UOVSSAA. Toutefois, je n’oublierais jamais chacune des compétitions de course et de ski que j’ai pu représenter mon école. C’est ici que mes rêves ont débuté, et avec espoirs continueront.

Mon école a contribué au développement de l’étudiante que je suis aujourd’hui, L’Équinoxe m’a non seulement aidé à exceller dans les sports, mais aussi au niveau académique. L’appui et le support que ma famille à L’Équinoxe m’a donnés vont m’aider à poursuivre mon autre rêve d’aller à l’université. L’an prochain (2020-2021), je reviens pour une 13e année pour compléter d’autres cours et représenter les Patriotes une dernière fois. Mon plan est de poursuivre mes études en kinésiologie et plus tard devenir physiothérapeute, mais en même temps poursuivre mon rêve de course. En ce moment, mon premier choix est l’Université de Toronto.

En conclusion, je n’oublierai jamais les opportunités et les expériences que mon école m’a données durant ces 14 dernières années. Je serai toujours reconnaissante de tous les souvenirs que cette école m’a donnés pour la vie. Je souhaite bonne chance dans le futur à chacun des diplômé(e)s de la classe de 2020. Je serai fière Patriote pour toujours!

Lydia Overton

Overton-Lydia-240x300.jpg

Je m’appelle Lydia Overton. Je suis née en septembre 2002. Je fréquente L’Équinoxe depuis l’âge de 4 ans. En fait, j’ai commencé à l’ancienne école sur la rue Mckenzie, puis nous avions déménagé au nouveau bâtiment au cours de la maternelle. Je suis une étudiante assez ordinaire. Mme Debbie, M. Sénéchal, Mme Carol, M. Jean, M. Jonathan étaient parmi les enseignants que j’ai eus. J’ai participé aux sports à l’élémentaire et à l’intermédiaire tel que le volley-ball, le soccer, le basketball et l’athlétisme. En 6e année, j’ai même fait la course de fond. Au secondaire, j’ai arrêté de faire les sports et je me suis concentré sur la musique. Je joue du ukulélé, du piano et j’apprends  la guitare. Comme tous les ados, j’ai éventuellement obtenu mon permis de conduire et un emploi à temps partiel. J’ai appris à coiffer mes cheveux et mettre du maquillage. En gros, j’ai grandi. Et c’était un peu stressant. Mais la 12e année a été une belle année. Après tant d’années à suivre des cours avancés et à avoir un horaire surchargé, j’ai finalement eu les choses un peu plus faciles. Pour mon dernier semestre du secondaire, je n’avais que deux classes et à cause de la pandémie, c’est devenu encore moins…euh, surchargé 🙂. Présentement, je profite de passe-temps, des corvées et je m’occupe de mon petit frère. L’année prochaine, je pense que je vais aller sur le marché du travail. Je veux aussi être une pionnière permanente (ai-je mentionné que je suis un Témoin de Jéhovah?). En tant que carrière, je deviendrai soit une éducatrice, une coiffeuse ou une esthéticienne. Qui sait ce que l’avenir me réserve. Pendant le secondaire, je détestais l’école. Je pensais que c’était la chose la plus stressante. Mais en rétrospective, je vois toutes les opportunités qui m’ont été offertes. Nous avons fait des tonnes d’excursions : comme le voyage aux Chutes de Niagara, notre voyage à Montréal, le camping et l’observation des étoiles. Même les activités à l’école étaient amusantes : comme les jours de clans, les danses et c. J’ai eu le privilège d’avoir une petite classe remplie d’amies depuis la maternelle et des enseignants qui me connaissent personnellement et m’ont vu grandir. Je réalise maintenant que mon expérience au secondaire était assez incroyable. Et pour cela, je serai toujours reconnaissante.

Phoebe Overton

Overton-Phoebe-240x300.jpg

Ça y est, j’ai presque 18 ans déjà. Environ 14 de ces années, je les ai passés à l’école L’Équinoxe, de la maternelle à 12e année. Je suis témoin de Jéhovah et à quatre ans, je ne comprenais pas nécessairement ma religion, mais j’ai appris à connaître les enseignements de la Bible et j’ai adopté les croyances comme les miennes. Les professeurs et élèves de L’Équinoxe ont toujours été très respectueux de mes convictions et pour cela, je suis reconnaissante. Quant à l’école, eh bien, j’ai toujours été une travailleuse acharnée. J’aime étudier, j’aime lire et j’aime apprendre. 

Comme enfant et adolescente, je suis sortie de ma zone de confort plusieurs fois et j’ai essayé de nombreuses activités parascolaires, mais je n’ai poursuivi aucune d’entre elles. La liste inclut : soccer, danse, équitation, volley-ball, natation, théâtre, athlétisme et leçons de chant. J’ai choisi des cours variés, soit la menuiserie (j’utilise toujours ma table de chevet), le cours de leadership, les arts culinaires et le programme MHS en hôtellerie-tourisme. 

Bien que je n’aie peut-être pas eu l’expérience de l’école secondaire « classique » (petite école, petit groupe d’amis, COVID-19 a interrompu ma dernière année), j’ai quand même fait des choses d’adolescent normales. Je me suis coupé les cheveux, puis je les ai laissé repousser, j’ai appris comment mettre le mascara, je suis allé à mon premier concert, j’ai obtenu mon permis de conduire (après avoir échoué une fois au test) et j’ai obtenu un emploi à temps partiel. 

Il y a eu des hauts et des bas, comme dans n’importe quel trajet, mais comme une bonne amie me l’a rappelé, tout ressemble à un point bas lorsque vous vous tenez au sommet – il s’avère que le cours d’anglais de 12e année a fait ressortir des pensées profondes. Bien sûr que je me souviens des moments « cringe » de mon enfance, mais je me souviens aussi de l’encouragement de mes profs et mes camarades de classe. Je connais tout le monde à l’équinoxe depuis que j’ai 4 ans et vous m’avez vu grandir pour devenir la personne que je suis aujourd’hui. 

Bien que je ne sois pas sûr de ce que l’avenir me réserve, j’essaie de ne pas trop y penser. Je vais plutôt suivre le flux de la vie et voir où cela m’emmène. Vous m’avez tous motivé à essayer de nouvelles choses, à courir une course (même si je perds ma chaussure), à monter sur scène pour faire une performance et à saisir la vie à deux mains. Je suis heureuse que vous l’ayez fait parce que je suis fière de la femme que je suis devenue.

Gabriel Pearce

Pearce-Gabriel-240x300.jpg

J’ai commencé à L’Équinoxe en maternelle. Durant mes années à cette école, je me suis fait plusieurs amis et je sais qu’on va continuer à être des bons amis pour la reste de nos vies. J’étais excité à aller à l’école lorsque je me réveillait à chaque matin parce que je savais que je serais toujours salué par les élèves et les enseignants avec un sourire. L’Équinoxe avait toujours une atmosphère positive et tout le monde respectait les autres. C’est un endroit où tout le monde était accepté. C’était un honneur que l’école invitait toujours ma famille à partager un peu de notre culture algonquin à chaque année. Maintenant, mes plans sont de finir mes cours, obtenir mon diplôme et aller commencer mon cours au collège. Je vais prendre le cours de science nucléaire au Collège Algonquin. Je suis très excité de voir ce que le futur a pour moi.

Guillaume Pelchat

Pelchat-Guillaume-240x300.jpg

Je m’appelle Guillaume Pelchat et je suis un élève à L’Équinoxe depuis la maternelle. J’ai toujours beaucoup aimé mes années à L’Équinoxe grâce à l’ambiance scolaire hors pair, surtout ces dernières années au secondaire. Pour moi, l’année prochaine s’avère fort intéressante. Je déménage à Thunder Bay dans quelques semaines puisque j’ai été choisi dans le centre national d’entraînement de ski de fond à Thunder Bay. J’irai donc là-bas pour m’entrainer avec ma nouvelle équipe tout l’été. En ce qui est d’études postsecondaires, j’ai été admis dans le baccalauréat “Honors Bachelor in commerce” à l’Université Lakehead à Thunder Bay. J’ai très hâte de voir où ces prochains défis vont m’amener. Mes plans de carrières sont, eux, encore assez vagues, mais mon plan A est de devenir comptable après avoir complété mon baccalauréat à l’Université Lakehead. J’ai très hâte d’entrer dans une nouvelle période de ma vie tant au niveau scolaire que sportif et je n’oublierai jamais mes années passées à L’Équinoxe.

Vidéo des diplômé(e)s 2020

Vidéo des diplômé(e)s 2020

Performance autochtone pour les diplômé(e)s

Félicitations aux finissant(e)s récipiendaires de bourses et de prix

Guillaume PelchatGuillaume Pelchat est récipiendaire d’une des bourses d’études du CEPEO! 

Guillaume est un finissant à l’école élémentaire et secondaire publique L’Équinoxe à Pembroke, où il a fait sa marque en tant qu’organisateur hors pair et athlète exceptionnel.

Au secondaire, il a remporté deux fois la médaille d’or en ski de fond au championnat de la Fédération des sports scolaires d’écoles secondaires en Ontario. Il a de plus représenté son école dans d’autres disciplines, comme le volleyball, le basketball, le badminton, le tennis, et l’athlétisme. Tout ce dévouement lui a valu le titre d’athlète de l’année en 9e, 10e et 11e année.

Pour en savoir plus sur le parcours de Guillaume, cliquez ici!

 

Nous félicitons aussi les autres élèves bénéficiaires de bourses :

  • Jordan Amo : Stonefence Theatre
  • Emily Eadie : Bourse Ladies Auxilary Royal Canadian Legion Br Nb 72, Bourse du personnel – L’Équinoxe, Bourse Conseil d’école – L’Équinoxe
  • Marek Felhaber : Bourse ACFO-Champlain Université d’Ottawa, Bourse de persévérance de l’Est Ontarien, Bourse Mme B., Bourse Fédération des femmes canadiennes-françaises (Pembroke)
  • Ethan Fitch : Bourse Rotary Club, Bourse Mme Gohr, Bourse Vaudry Bus Lines Ltd.
  • Nicholas Fleury : Bourse PAJO
  • Gabriel Gilbert : Bourse Société St-Jean-Baptiste, Bourse Valley Transportation, Bourse Théâtre L’Équinoxe, Bourse Kiwanis
  • Sophie Levasseur : Prix de mérite du CEPEO, Bourse du personnel – L’Équinoxe, Bourse Pembroke Soccer Club
  • Lydia Overton : Bourse COOP
  • Phoebe Overton : Bourse MHS, Bourse Théâtre L’Équinoxe
  • Gabriel Pearce : Bourse Mme Stitt, Renfrew County Road Supervisors Association
  • Guillaume Pelchat : Bourse du CEPEO, Bourse Association des directions

Il est à noter que d’autres prix et bourses seront attribués ultérieurement.

Découvrez les messages à l'attention de nos finissants